Quelques paradis fiscaux au crible... - Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires

Accueil > De quoi parle-t-on ? > Les paradis fiscaux > Quelques paradis fiscaux au crible...

Quelques paradis fiscaux au crible...

Les paradis fiscaux se multiplient mais ne se ressemblent pas : à chacun son profil sur le marché de la finance opaque !

* La plupart des paradis fiscaux n’ont pas d’autonomie politique réelle et sont, de facto, contrôlés par les principales places financières mondiales et les gouvernements de celles-ci. Ces PFJ dépendent des affaires apportées par les banques internationales, les conseils fiscaux et les experts-comptables établis dans ces places financières.

* D’autres PFJ ont une influence prépondérante et sont autonomes politiquement, même s’ils sont insérés dans le tissu de l’économie mondiale.

* Enfin, des places vont se spécialiser sur certains créneaux à la faveur d’une concentration d’intermédiaires financiers qui pourront aller jusqu’à faire ou défaire les lois de leur PFJ d’adoption :

  • Les Bermudes dans l’assurance et la réassurance,
  • Les Bahamas avec ses 4300 banques est leader du e-commerce,
  • Les îles Caïmans qui abritent 80% des fonds d’investissement du monde, gérant plus de 1000 milliards de dollars d’actifs,
  • Les îles Vierges logent 50% des sociétés non résidentes du monde,
  • La Barbade qui défiscalise les exportations américaines,
  • L’Irlande, spécialiste de la défiscalisation des droits de propriété intellectuelle,
  • Les îles anglo-normandes avec leurs 225 banques et leurs 820 fonds d’investissement,
  • La Suisse, premier gestionnaire de fortunes au monde,
  • Le Libéria, champion des pavillons de complaisance,
  • Tuvalu, leader du marché du sexe en ligne.

Rencontre avec quelques illustres paradis fiscaux, d’Europe et du monde...

 

Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires

Née en 2005, la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires réunit 19 organisations de la société civile française engagées dans la lutte contre les paradis fiscaux, la fraude et l’évasion fiscales telles que des syndicats, des ONG de développement, des associations de lutte contre la corruption, des mouvements citoyens...

2008 - 2017