Accueil du site > En savoir plus

En savoir plus

Les questions financières, judiciaires et fiscales sont souvent perçues comme compliquées : c’est une erreur !

Les questions financières, judiciaires et fiscales sont souvent perçues comme compliquées : on préfère laisser faire les spécialistes. Jugées non prioritaires pour les électeurs, elles n’apparaissent que rarement dans le débat politique. C’est justement là l’erreur : ces questions apparemment complexes cachent des choix simples et décisifs pour la société et pour le monde. Pour que ces choix soient démocratiques, c’est à chaque citoyen qu’il appartient de chercher à cerner les enjeux, en se formant, en s’informant auprès de médias indépendants.

Téléchargez la brochure "Paradis fiscaux et judiciaires, cessons le scandale" réalisé par la plateforme.

PDF - 1.8 Mo
Paradis fiscaux et judiciaires cessons le scandale !

(Disponible sous format papier auprès de chaque association membre de la plateforme)

Pour vous aider à comprendre, voici quelques-uns des principaux supports que nous vous recommandons. Nous vous proposons également une listes plus approfondie de supports internet/bibliographie ou audiovisuels.

  • Contre l’évasion fiscale des multinationales : Une comptabilité transparente pays par pays- Position de la plateforme des paradis fiscaux et judiciaire, 2009.

En parler autour de soi

Bien que le sujet soit devenu un peu plus médiatique depuis 2009, peu de gens ont conscience de l’ampleur du problème. Vous pouvez en parler dans votre entourage, dans votre milieu professionnel, associatif, votre communauté religieuse, votre école ou votre université. N’hésitez pas à diffuser cette plaquette autour de vous, à organiser une conférence-débat sur le sujet et à y inviter les médias. Vous pouvez aussi interroger votre banque ou l’entreprise dont vous êtes salarié, client ou actionnaire, sur ses relations avec les paradis fiscaux et judiciaires, surtout si elle est mise en cause dans une affaire : cette simple démarche ne suffira sans doute pas à faire évoluer les comportements, mais contribuera à accroître leur vigilance, car les entreprises et les banques sont extrêmement soucieuses de leur réputation.

Soutenir les associations et les syndicats engagés dans la lutte contre les PFJ

Vous pouvez faire un don aux organisations engagées dans la lutte contre les paradis fiscaux et judiciaires et/ou adhérer à l’une d’elles pour leur donner des moyens financiers et plus de poids politique, voire y consacrer du temps pour mettre vos compétences et vos convictions au service de ce combat.

Interpeller les décideurs

Vous pouvez interpeller vos élus, notamment les députés, les sénateurs et les parlementaires européens, quant aux politiques qu’ils mènent contre les paradis fiscaux et judiciaires. Les périodes de campagne électorale sont une bonne occasion de solliciter des engagements forts et concrets des candidats, notamment autour des propositions formulées par la plate-forme PFJ. Après les élections, il est toujours temps de demander aux élus de tenir leurs engagements.

Ecrivez à vos parlementaires en leur transmettant les recommandations de la plateforme.

Classement des paradis fiscaux suivant l’index d’opacité financière en 2009
1 Delaware (USA)
2 Luxembourg
3 Suisse
4 Îles Caïmans
5 Grande Bretagne (la City)
6 Irelande
7 Les Bermudes
8 Singapour
9 Belgique
10 Autriche